Un nouvel air souffle dans le Grand Paris et en Ile-de-France. Avec l’arrivée du supermétro, 68 nouvelles gares vont être construites, qui entraineront à leur tour une rocade allant jusqu’à 200 km de lignes autour de la ville française. Le projet est évalué à 28 milliards d’euros et bouleversera le quotidien de près de 8,5 millions de voyageurs utilisant ce réseau.

Des centres immobiliers créés par le supermétro

Par la présence des supermétros, nombreux seront les quartiers qui vont grimper à coup fort dans l’immobilier. La Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne sont les plus touchés par cette hausse. Ils recueilleront les premières lignes de supermétro aux horizons de 2022. Avec le prolongement de la fameuse ligne de métro numéro 14 vers la mairie, les quartiers comme Saint-Ouen connaissent déjà une augmentation du prix de l’immobilier entre 5 à 7%. Attendre 10 ans pour s’investir dans ces quartiers serait trop tard en raison du prix exorbitant.

Villiers-sur-Marne

En effet, la première ligne de supermétro 15 sud traversera la cité. Sur une surface de onze hectares, Villiers-sur-Marne abrite actuellement 28 000 habitants. C’est un point très convoité qui ne prendra que 20 minutes pour rejoindre le centre de Paris et du fameux Disneyland. En partant de la cité vers les aéroports de Roissy et d’Orly, on n’a besoin que de 30 minutes à peine. D’ailleurs, l’immobilier a augmenté d’un taux de 5% ces derniers mois et ne cesse de s’accroître jusqu’à maintenant.

Saint-Ouen

En 2019, Saint-Ouen accueillera une nouvelle gare et les effets de ce projet se ressentent déjà. Depuis plusieurs mois, les investisseurs s’intéressent dans cette partie de la France malgré le faible pourcentage de réserve foncière encore disponible. Le coût du mètre carré pourrait même dépasser les 4900 euros dans certains quartiers de Saint-Ouen.

Bagneaux

Considéré comme l’un des quartiers les moins chers se trouvant au sud de Paris, la commune des Hauts-de-Seine recevra d’ici 2020 le terminus de la ligne 4. Cette ligne apportera de grands changements dans l’immobilier à Bagneaux du fait du futur réseau qui le liera au Grand Paris. D’ici quelques années, on pourrait regretter de ne pas s’y investir un peu plus tôt.

Saint-Denis

Prévue pour 2023, la future gare prénommée Saint-Denis-Pleyel va entrainer de grands changements pour le « Châtelet du Nord ». En effet, un nœud de connexion entre les lignes 14, 15, 16 et 17 se verra dans les quartiers de Saint-Denis. Bureaux, logements pour étudiants, commerce, maisons d’habitation se voilent désormais la face autour de lui. Le prix de l’immobilier atteindra certainement une hausse allant jusqu’à 30%.

Depuis la mise en place du métro, certaines villes françaises ont connu une importante valorisation dans l’immobilier. En attentant l’arrivée du supermétro, s’investir dans certains quartiers y tournant autour connait déjà des pourcentages de prix élevés.

paris immobilier pas cher