La location immobilière connaît depuis plusieurs années une forte croissance en France, surtout à Paris. Un marché juteux qui attire alors de plus en plus d’investisseurs vu la hausse de la demande. Pour avoir le meilleur retour sur investissement, il faudra bien connaître l’endroit et le type d’immobilier à investir, dans la capitale dans l’ancien ou en province dans le neuf ? Cet article vous aide à réfléchir et à vous guider dans votre investissement immobilier.

Investir dans l’ancien à Paris

L’investissement locatif dans l’ancien est prisé en générale des investisseurs qui souhaitent bénéficier d’un bien immobilier placé dans le centre-ville. En effet, dans cet emplacement, le rendement locatif s’avère être plus élevé. Certes, les immobiliers anciens sont très rentables que ce soit dans la location meublée ou non. En plus, l’emplacement géographique dans l’ancien est très recherché actuellement et par conséquent se revend facilement. Néanmoins, avant de vous lancer dans un investissement de location immobilière dans l’ancien, vous devrez analyser de près toutes les situations dans sa globalité, de l’acquisition jusqu’à la revente surtout sur l’ampleur des rénovations à effectuer. Vous devrez également prévoir divers critères recherchés par les locataires, tels que la facilité des moyens de transport, l’accessibilité et autres. Quant aux fiscalités, vous pourrez faire le choix entre louer votre immeuble vide avec des revenus fonciers ou le louer meublé qui implique des revenus BIC.

Investir en province dans le neuf

Investir en province dans le neuf présente également des avantages considérables pour les investisseurs immobiliers. En effet, ces régions bénéficient d’une accessibilité large compte tenu de la présence des aéroports internationaux et des routes circulaires proches. Par conséquent, les immeubles à louer meublés ou vides dans ces régions sont très recherchés par des voyageurs d’affaires venant de a capitale ou d’autres pays. Certes, le coût d’acquisition et les frais de notaires sont beaucoup plus élevés en comparaison avec ceux dans l’ancien, mais en tenant compte de la hausse du frais de la location, l’investissement dans ces régions s’avère être très intéressant et très rentable. Après remboursement du capital initial investi dans l’immobilier dans le neuf, l’investisseur peut récolter un pourcentage très élevé en tant que bénéfice.

Le choix dépend du profil de l’investisseur

Compte rendu de diverses hypothèses effectuées concernant l’investissement à Paris dans l’ancien et en province dans le neuf, l’un et l’autre présentent des avantages non négligeables. En effet, si le taux d’acquisition dans l’ancien est moins cher, dans le neuf, les atouts et les avantages sont beaucoup plus considérables. En plus, le choix entre investir dans l’ancien ou dans le neuf dépend également des paramètres financiers des investisseurs. Quant aux droits de mutation, les prix connaissent quelques écarts dans les deux positions. En effet, dans l’ancien, ces frais avoisinent entre 7 à 8 % qui sont légèrement plus bas dans le neuf (entre 2,7 et 3,7 %).

location immo paris